©clarisse clozier
©clarisse clozier

Vidéaste de formation et d’expérience, je n’aime pas me borner à un seul mode d’expression visuelle et suis toujours à la recherche de défis autant technique qu’esthétique pour poursuivre mon travail.

 

J’aime susciter le trouble, j’aime l’accident, rompre la perception des éléments pour que ce soit la composition de l’image, ses contradictions et ses accords qui donnent matière, relief et enfin sens à l’ensemble.

 

C’est ainsi que dans ma pratique photographique, le sténopé a une place à part et privilégié. Grâce à ce procédé associé bien souvent à la multi ou double exposition, j’aborde mes images  en considérant l’émulsion de la pellicule argentique comme ma matière à modeler, à texturer, à briser, à sculpter par l’ombre et la lumière. Je façonne mes images, telles deux espaces distincts qui font symbiose pour former un espace composite unique.

 

L’intuitivité du cadrage au sténopé dénué de viseur, les temps de pose très lents qui permettent aux sujets d’évoluer au sein même de la photo et la netteté presque infinie obligeant le sténopiste à prendre en compte chacun des éléments visuels qui composent l’image qu’il veut capter, sont autant de contraintes que des vecteurs d’inventivités, d’audaces et d’expérimentations.

 


ME SUIVRE :

Facebook : @ Clarisse Clozier

Instagram :  @clarisseclozier


ME JOINDRE :

Mail : clarisse.clozier@orange.fr